Nouvelle convention ratifiée pour nos membres du Super C Rimouski

Montréal, 10 avril 2018 — Les employé(e)s du Super C de Rimouski se sont réunis en assemblée le 18 mars dernier où ils ont entériné à 92 % leur nouvelle convention collective. L’entente de 7 ans conclue entre les membres du syndicat de Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500) et l'employeur a été signée le 13 avril 2018 et arrivera à échéance en 2025.

Les quelque 70 salarié(e)s de ce marché d’alimentation du Bas-Saint-Laurent obtiennent une 4e semaine de vacances après 9 ans de service continu plutôt que 10 comme stipulé dans la précédente convention collective et l’ajout d’une cinquième semaine de vacances pour les salarié(e)s de plus de 17 ans d’ancienneté, et ce, à compter du 1er mai 2019.

Les conditions du boni de performance ont été maintenues selon les règles actuelles pour la durée de la convention collective, et ce, à l’avantage des salariés. Les employé(e)s en progression obtiennent des augmentations de salaire de 2 % aux 650 heures travaillées. De plus, lorsque survient une augmentation du salaire minimum, les salarié(e)s au début de la progression salariale recevront une augmentation variant entre 0,25 $ et 2,50 $ l’heure travaillée selon leur classification. Le taux maximum de chacune des classes ont été majorés pour chaque année de façon avantageuse pour nos membres.

La nouvelle entente inclut également la création d’un nouveau statut de salarié régulier ayant un horaire entre 32 et 40 heures par semaine. Par la création de ce statut, ces employé(e)s obtiennent le plan dentaire des TUAC couvrant l’employé et sa famille. À compter de janvier 2019, ils auront également accès à 28 heures de journées de maladie. 6 postes de statut régulier 32-40 et un (1) poste de statut régulier 40 heures ont été créés.

L’employeur maintiendra sa cotisation de 0,18 $ par heure travaillée par salarié au Régime de soins dentaires des membres des TUAC du Québec, et, advenant que la cotisation devienne insuffisante, l’employeur l’augmentera à 0,19 $ pour maintenir à 80 % le remboursement des soins dentaires éligibles.

« Nous sommes très heureux de la ratification de cette nouvelle entente pour nos membres TUAC 500 du Super C Rimouski. Elle permet notamment de consolider des emplois de qualité tout en maintenant un niveau de conditions de travail décent dans la région », déclare Antonio Filato, président des TUAC 500.