Première convention collective de trois ans au IGA Farnham

Montréal, le 11 juillet 2019 — Réunis en assemblée le 23 avril 2019, les syndiqué(e)s du IGA Farnham ont voté en faveur de l'entente convenue entre les parties à la table de négociation. Ce dossier se conclut ainsi par la signature le 28 mai dernier d'une première convention collective de travail qui est entré en vigueur le 3 juin 2019 et arrivera à échéance en juin 2022.

Les quelque 60 salarié(e)s de cet établissement sont membres du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500), depuis septembre 2018. Au terme des deux rencontres de négociations qui se sont déroulées dans un climat harmonieux, les nouveaux syndiqué(e)s ont réalisé de nombreux gains notamment :

  • Des augmentations salariales annuelles d’un minimum de 2 %;
  • L’octroi de congé de maladie;
  • L’octroi de congé mobile;
  • L’octroi d’une prime de superviseur;

« Par nos mécanismes de revendication et de négociation collective, nous, les TUAC 500, sommes fiers de réussir à préserver et améliorer les emplois de qualité pour nos membres dans le secteur de l’alimentation. La négociation du  contrat de travail au IGA Farnham en est un bon exemple », déclare Antonio Filato, président des TUAC 500.

 


À propos des TUAC 500

Avec ses quelque 37 000 membres répartis dans plus de 675 entreprises, le syndicat des TUAC 500 est le plus important syndicat de l’alimentation et du commerce de tout le Québec. Notre organisation élargie compte plus de 55 000 membres au Québec, 250 000 au Canada et au-delà de 1,3 million en Amérique du Nord. Nos membres travaillent dans tous les domaines de l’industrie alimentaire et le commerce, ainsi que dans d’autres domaines tels les emplois de service, de transformation, de fabrication, ainsi que les emplois techniques et professionnels.À titre de syndicat le plus influent et le plus progressiste au Canada, les TUAC Canada constituent l’organisation la plus novatrice au pays parmi celles qui veillent au progrès de la justice dans les lieux de travail et les collectivités.