Un contrat de travail novateur au Four Seasons Montréal

Montréal, le 6 février 2020 – Le syndicat des Travailleurs et des Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC 500), est très fier d’annoncer la signature d’un contrat de travail novateur pour les employé(e)s du Four Seasons Hôtel et Résidences de Montréal. En effet, près de 300 travailleurs et travailleuses de ce nouvel hôtel prestigieux du centre-ville de Montréal ont adopté à forte majorité leur première convention collective au terme d’un processus innovant et démocratique.   

Processus de consultation
Les rencontres départementales pour établir le cahier de demandes des membres se sont déroulées sur une période d’environ deux mois. Chacune de ses rencontres ont permis d’échanger avec un nombre important de travailleur(euse)s de l’hôtel. Cette façon de procéder nous a permis de mettre au banc d’essai plusieurs nouvelles façons faire qui ont été, par la suite, confirmées dans la convention collective.

Processus de ratification
Deux journées entières ont été consacrées à la présentation du projet de convention collective. Celles-ci se sont déroulées sur les lieux de travail en présence des membres du comité de négociation composé des négociateurs des TUAC 500, Michel Thivierge et Nil Ataogul ainsi que des représentants des différents départements. Cela a fait en sorte d’offrir des rencontres personnalisées aux syndiqué(e)s qui se sont déplacés massivement pour l’occasion.

Règlement salarial
Cette première convention collective de travail améliore grandement les conditions de travail de ce nouveau groupe de syndiqué(e)s. Au chapitre des gains financiers, mentionnons notamment :

Les syndiqué(e)s de ce nouvel hôtel prestigieux ont choisi d’adhérer aux TUAC 500 parce qu’ils savaient que le vrai rapport de force des TUAC réside dans la négociation de conventions collectives progressistes répondant aux besoins des travailleurs et des travailleuses du secteur hôtelier et de la restauration. La signature de cette convention collective novatrice en est la preuve », déclare le président des TUAC 500, Antonio Filato. « Ces nouveaux syndiqués ont décidé d'unir leurs voix à près de 11 000 syndiqué(e)s des TUAC répartis dans plus de 350 hôtels et restaurants à travers le Canada. De plus, ils pourront compter en tout temps sur la solidarité et le soutien des 35 000 membres de notre section locale. Nous sommes très fiers du déroulement de cette première convention collective. Ensemble, forts et unis; telles sont les grandes valeurs syndicales qui se sont illustrées tout au long de ce processus novateur », déclare Antonio Filato, président des TUAC 500.

Rappelons que la requête en accréditation pour faire reconnaître la volonté des travailleurs et des travailleuses de se syndiquer a été déposée et approuvée par le Tribunal administratif du travail (TAT) au mois de mai 2019.

 


 

À propos des TUAC 500

Avec ses quelque 35 000 membres répartis dans plus de 675 entreprises, le syndicat des TUAC 500 est le plus important syndicat de l’alimentation et du commerce de tout le Québec. Notre organisation élargie compte plus de 55 000 membres au Québec, 250 000 au Canada et au-delà de 1,3 million en Amérique du Nord. Nos membres travaillent dans tous les domaines de l’industrie alimentaire et le commerce, ainsi que dans d’autres domaines tels les emplois de service, de transformation, de fabrication, ainsi que les emplois techniques et professionnels. À titre de syndicat le plus influent et le plus progressiste au Canada, les TUAC Canada constituent l’organisation la plus novatrice au pays parmi celles qui veillent au progrès de la justice dans les lieux de travail et les collectivités.