Préposé(e)s d’aide à domicile : Non à la disparité de traitement

Le 17 avril 2020, les TUAC 501 ont fait parvenir une lettre au Premier ministre François Legault afin de le sensibiliser à la disparité de traitement salarial dont sont victimes les 150 préposé(e)s d’aide à domicile que nous représentons à la Coopérative de services à domicile Lac-Saint-Jean-Est. Nos membres, qui font partie du Réseau de coopération des EÉSAD, sont répartis dans sept résidences privées pour aîné(e)s où ils prodiguent les mêmes types de soins et de services qu’un(e) préposé(e) aux bénéficiaires, mais ce, sans avoir droit à la bonification de leurs conditions de travail de 4 $ annoncée par le gouvernement le 2 avril dernier.

Comme vous pouvez l’imaginer, ces hommes et ces femmes sont très inquiet(e)s pour leur santé et sécurité et pour celles de leur famille en raison de la pandémie de la Convid-19. Malgré leurs inquiétudes, ils sont à pied d’œuvre pour maintenir une qualité optimale des soins et des services qu’ils offrent à leur clientèle des résidences pour aîné(e)s. Ils sont en première ligne pour s’assurer du respect de la santé, de l’intégrité et de la sécurité des personnes aînées en perte d’autonomie dont ils ont la charge. Il va sans dire que leur travail essentiel mérite d’être reconnu au même titre que celui des préposé(e)s aux bénéficiaires.

 

En ces temps de crise exceptionnelle où les normes de la santé publique limitent incroyablement les contacts entre les personnes et que toutes les forces vives du réseau de la santé et des services sociaux sont grandement sollicitées, il est primordial de faire preuve d’équité en reconnaissant l’apport inestimable des préposé(e)s d’aide à domicile à la société, plus particulièrement au bien-être des aîné(e)s.  

— Alain Lachaîne, président des TUAC 501

 

Pour toutes ces raisons, les TUAC 501 ont demandé au Premier ministre de mettre un terme à la disparité de traitement salarial à l’encontre des préposé(e)s d’aide à domicile du Réseau de coopération des EÉSAD en leur octroyant rétroactivement la prime de 4 $.

 


À propos des TUAC 501
Avec ses quelque 19 000 membres répartis dans plus de 410 unités, le syndicat des TUAC 501 fait partie du plus important syndicat francophone de l’alimentation et du commerce de tout le Québecen plus de représenter des membres dans le nord du Nouveau-Brunswick. Notre organisation élargie compte plus de 55 000 membres au Québec, 255 000 au Canada et au-delà de 1,4 million en Amérique du Nord. Nos membres travaillent dans tous les domaines de l’industrie alimentaire et le commerce, ainsi que dans d’autres domaines tels les emplois de service, de transformation, de fabrication, ainsi que les emplois techniques et professionnels. Pour plus d’information sur les TUAC 501, visitez le www.tuac501.org.