Grève aux Panneaux Optimum à Saint-Léornard d’Aston

Montréal, le 15 novembre 2019 – Les négociations sont rompues entre les syndiqués des Panneaux Optimum, membres du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 501 (TUAC 501), et la partie patronale. En effet, depuis vendredi matin, la quinzaine de syndiqués de cette entreprise spécialisée dans la fabrication de panneaux de contreplaqué située au 50 rue Courchesne à Saint-Léonard d’Aston, ont entamé un mouvement de grève pour dénoncer le refus de leur employeur de négocier de bonne foi une première convention collective. Les négociations entreprises en mai dernier ont donné lieu à trois rencontres infructueuses.

« Les syndiqués des Panneaux Optimum, qui sont membres des TUAC 501 depuis novembre 2018, sont sur les piquets de grève parce que l'employeur ne semble pas vouloir répondre de façon responsable aux demandes légitimes du syndicat. Les négociations achoppent principalement sur le salaire. Nous espérons que le message des travailleurs soit entendu et que ce processus nous amène vers un règlement négocié », d’expliquer le négociateur des TUAC 501, Martin Daudelin.

 


À propos des TUAC 501
Avec ses quelque 19 000 membres répartis dans plus de 410 unités, le syndicat des TUAC 501 fait partie du plus important syndicat francophone de l’alimentation et du commerce de tout le Québecen plus de représenter des membres dans le nord du Nouveau-Brunswick. Notre organisation élargie compte plus de 55 000 membres au Québec, 255 000 au Canada et au-delà de 1,4 million en Amérique du Nord. Nos membres travaillent dans tous les domaines de l’industrie alimentaire et le commerce, ainsi que dans d’autres domaines tels les emplois de service, de transformation, de fabrication, ainsi que les emplois techniques et professionnels.